Le charbonnage a été relancé sur le site Pécs-Vasas

Le charbonnage a été relancé sur le site de mine de charbon à Vasas, situé…

Reprise économique

La réalisation de cette tranche à combustion de pailles, grâce à un développement technologique quasiment unique à l’échelle nationale, sera favorable pour toute la région. Son incidence sur la reprise économique est mise en évidence par le fait que le revenu supplémentaire généré au cours du chantier s’estime à 4,6 milliards de forints dont 1,4 milliards de forints dans notre région. Les recettes budgétaires en provenance des revenus supplémentaires générés s’élèvent à l’échelle de l’économie nationale à 3,8 milliards de forints dont 1,2 milliards de forints resteront dans notre région selon les estimations.

La centrale va utiliser comme combustible de la biomasse produite localement et de ce fait la société Pannonpower aura des dépenses de quelques 3,1 à 3,5 milliards de forints déboursées dans notre région au cours de la période de l’exploitation. Ainsi, la somme qui était dépensée à l’étranger pour l’achat de gaz naturel importé va dorénavant rester dans notre région et aura une incidence favorable sur la reprise économique. D’après nos estimations, la somme supplémentaire versée au titre de la taxe professionnelle par la société Pannonpower va atteindre le montant de 130 millions de forints par an, aspect qui est encore plus important pour la communauté locale.
La centrale de biomasse prévue pour une puissance de 35 MWe génère, au cours de l’étape de construction qui va s’étendre jusqu’en 2012, 100 à 150 emplois dont 75 à 80 emplois concernent les entreprises de notre région. Quelques 150 emplois/an sont escomptés suite au démarrage de l’exploitation. Cette évolution est due à la capacité de maintien d’emplois de la nouvelle tranche d’une part et à l’incidence favorable sur la création d’emplois chez les fournisseurs concernés par la production – stockage et transport du combustible d’autre part.
La mise en avant des combustibles de biomasse d’origine agricole représente une nouvelle opportunité également pour l’agriculture car des fournisseurs agricoles sont requis pour assurer l’approvisionnement en combustible en continu à la centrale et ces derniers pourront compter sur un revenu sûr et prévisible grâce aux contrats à long terme proposés par la centrale.