Le charbonnage a été relancé sur le site Pécs-Vasas

Le charbonnage a été relancé sur le site de mine de charbon à Vasas, situé…

Protection de l’environnement

Un des éléments décisifs de ce projet envisagé consiste à faire l’économie d’achat de gaz naturel importé à hauteur d’un volume de 46 millions de m3 à l’échelle de la centrale et une économie supplémentaire de 35 millions de m3 à l’échelle de la production de d’électricité à base de gaz naturel sur le plan national réduisant ainsi de 1% la consommation hongroise de gaz naturel ce qui contribue significativement à la baisse de la dépendance énergétique de la Hongrie. Vu que la centrale n’utilisera pas de combustible fossile, son fonctionnement sera décarboné car les sous-produits agricoles brûlés dans la chaudière ne vont pas augmenter la teneur en CO2 de l’atmosphère : l’émission des gaz à effet de serre sera égale en volume à celui fixé au préalable lors de la production agricole.

Le changement de combustible va donc générer au total un gain à l’égard de l’émission de dioxyde de carbone de 150 000 tonnes environ. (Ce tonnage provient d’une part du volume de CO2 de quelques 85 mille tonnes économisé au sein de la centrale de Pécs et du volume de gaz naturel remplacé au niveau de la production nationale d’électricité s’élevant à un tonnage supplémentaire de 65 mille tonnes de CO2.)
Une attention particulière est accordée au respect de la conformité d’un point de vue technologique pour ce qui est de la mise en place de la réglementation en matière environnementale qui par ailleurs devient de plus en plus sévère. La centrale de Pécs va mettre en service une installation pour l’épuration des fumées qui permettra de maintenir les rejets de la tranche à combustion de pailles à un niveau bien inférieur aux valeurs limites. La nouvelle tranche va de ce fait satisfaire à tout point de vue les dispositions prévues par la réglementation écologique en vigueur et aux exigences définies par l’autorisation unique de permettant toute exploitation de l’environnement.
Ce projet s’inscrit parfaitement dans l’objectif 20/20/20 de l’Union Européenne et va donc faciliter le respect de l’engagement de la Hongrie qui a fixé la part des énergies renouvelables à 14,65%. Le projet s’aligne aussi sur la démarche intitulée « Pécs, ville verte » ayant pour but d’améliorer la qualité de la vie urbaine.
Les processus mis en place par le biais de la construction de la tranche à combustion de pailles assureront le développement durable sans compromettre la possibilité de satisfaire les besoins des futures générations. Ce projet d’investissement permettra l’harmonie entre l’environnement naturel et bâti. Les objectifs du projet en matière du développement durable, de l’environnement, de la préservation de la nature et ses objectifs économiques sont cohérents. Le soutien sociétal de ce projet est incontestablement favorable.